4 raisons de ne plus jamais mettre les pieds dans une salle de réunion

Demain, nous continuerons peut-être à mettre les pieds en salles de réunions, mais leurs règles de vie devront rendre les sessions qui s’y dérouleront plus efficaces.

Les salles de réunion sont souvent synonymes de perte de temps, de débats interminables et infertiles, de présentations soporifiques qui ne débouchent que sur de bonnes intentions et peu de résolutions concrètes. Les moments de réunions sont alors perçus comme des facteurs de baisse de productivité, soit de par leur longueur, soit parce qu’il n’y a pas d’ordre du jour clairement défini, ou bien encore parce que les participants sont trop nombreux pour que ce soit fonctionnel.

La dynamique y parait être toujours la même: un public passif, un ou plusieurs collègues qui se relaient pour prendre la parole à la manière d’un cours magistral, des débats sans fin où chacun peut y aller de son petit commentaire, des objectifs parfois imprécis et rarement atteints… Symbole de cette logique, l’expression de réunionite ou la fâcheuse tendance à proposer une réunion dès qu’un problème se pose, sans que cela n’en résolve vraiment les causes… la question qui se pose alors est bien celle de l’intérêt de ces espaces: sont-ils vraiment indispensables ou doit-on les fuir? Sont-ils tout simplement adaptés à nos besoins de collaboration?
  1. Perte de temps et manque de fonctionnalité – des aménagements inadaptés aux besoins des professionnels

Que ce soit pour recevoir des publics externes ou pour réaliser des sessions internes, le mobilier, sa disposition, les équipements technologiques et l’aménagement […]

Lire l’article

Source : Emmanuel Mercier – huffingtonpost.fr

 
Kenerine
Digital RH
Kenerine on EmailKenerine on FacebookKenerine on GoogleKenerine on Twitter

Laisser un commentaire

Voir les boutons de partage
Cacher les boutons de partage
%d blogueurs aiment cette page :