L’intelligence collective, catalyseur de la (trans)formation des collaborateurs et de nos organisations ?

“Pour l’humain, l’intelligence est indissociable du collectif” démontre Emile Servan-Schreiber dans son dernier livre, Supercollectif. Force est de constater que dans nos structures actuelles, nous avançons bien souvent en silo, jusqu’à en oublier l’essence, la force du collectif : son intelligence. Et si la solution avait toujours été juste sous notre nez ?

Pourquoi parle-t-on autant d’intelligence collective aujourd’hui ? D’où vient ce renouveau d’intérêt ?

L’intelligence collective, c’est quoi au juste ?

Sa définition peut tout autant faire débat que celle de l’intelligence artificielleet en effet, il en existe déjà une multitude. Dans le contexte de l’entreprise et des organisations, j’apprécie la justesse de la formule de Bernard Besson : “l’intelligence collective est un multiplicateur des intelligences individuelles[…] elle est la coordination des intelligences de l’entreprise” (2002).

Vous en avez peut-être déjà fait l’expérience sans le savoir : lors d’un atelier de créativité, de travail, avec ou sans facilitateur ou pendant une formation. Lorsque vous avez travaillé avec un binôme que vous ne connaissiez pas et avez réussi, en un temps record, à produire ou imaginer une solution qui marche, construire un argumentaire en béton et convaincre vos pairs. L’intelligence collective c’est cette étincelle inattendue. Mais sait-on reproduire les bienfaits collectifs d’un atelier à l’échelle d’une organisation ?

Je vous pose vraiment la question : à quoi ressemble une entreprise qui capitalise pleinement sur le potentiel de l’intelligence collective, c’est-à-dire, sur son intelligence ?

L’intelligence collective, expression du nouveau paradigme intergénérationnel ?

La digitalisation croissante de nos organisations, et surtout celle de nos vies, redéfinit nos interactions dans les espaces de travail et nos attentes à l’égard des dispositifs mis en place par notre entreprise pour travailler. Oui, la génération des millennials revendique du […]

Source : Salomé Bidaux – leblogrh.net

Lire l’article

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.