Ce dont il est le plus fier, c’est de la salle de sport. « Quand, vers 18 heures, je vois des ingénieurs jouer au basket avec des techniciens du support, ça me fait plaisir. » Ex-psychologue dans un organisme de formation, Florent Voisin est aujourd’hui chief happiness officer (CHO) d’OVH, une entreprise de serveurs informatiques, basée à Roubaix.

Embauché il y a trois ans, il a fait construire cette salle (fréquentée par la moitié des 700 collaborateurs du siège) et recruté un coach sportif à temps plein. Son poste de « chef du bonheur » ne consiste pas seulement à agrémenter les heures de bureau d’une pincée de loisirs conviviaux. « Je sers aussi d’intermédiaire entre le management et les salariés. J’ai, par exemple, fait remplir des questionnaires aux équipes pour connaître leurs attentes. » Enquête dont il est ressorti deux choses : un besoin de reconnaissance de la part des équipes de production et une implication frisant le surmenage chez de nombreux collaborateurs.[…]