La semaine dernière, après plusieurs tweets énervés repérés dans ma TL et suite à quelques expériences personnelles malheureuses, j’ai créé une infographie relevant les mauvaises pratiques toujours d’actualité quand il s’agit de gérer des invitations influenceurs. Elle a eu son petit succès et j’avais envie de développer ici quelques points. Attention, pavé à rallonge.

L’influenceur : un être humain avant tout

Je n’aime pas vraiment le terme influenceur qui regroupe un peu tout et n’importe quoi. À mon modeste niveau, si j’influence ma voisine sur l’achat d’un produit X ou Y, c’est déjà une victoire. Malgré tout, il n’y a pas vraiment d’autre alternative pour définir de façon globale ce qu’est un Youtubeur, Instagrammeur ou Blogueur.

Petit lexique de qui fait quoi

Un Instagrammeur n’est pas un blogueur – il n’écrit pas d’article, même s’il raconte sa vie dans la description de son post – tout comme un blogueur qui a un tout petit compte Instagram (genre moi) ne peut être considéré comme un Instagrammeur/influenceur. De la même façon, un blog est l’espace qui abrite des articles ou des billets de blog : on ne demandera donc pas s’il est possible d’écrire un blog sur un sujet X ou Y (encore). CQFD.

Comment gérer un influenceur : les bases

Je ne prétends pas détenir le savoir universel en la matière, loin de là. Mais étant à la fois blogueuse ET chargée des relations influenceurs côté pro, j’ai l’occasion plus souvent qu’à mon tour de m’arracher le peu de cheveux qu’il me reste. C’est parti pour une revue des troupes ou le B-A BA de la gestion d’influenceurs.

Le ciblage influenceurs : une étape indispensable

Avant toute chose, que vous travailliez en agence ou chez l’annonceur, et que vous souhaitez mettre en place un événement influenceurs, pensez ciblage ! J’ai un scoop : on n’arrose pas le fichier Hors-Antenne (un fichier utilisé par les pros des RP) sous prétexte qu’il faut du monde. En effet, le retour de bâtons n’en sera que plus dur. Il ne suffit pas de vouloir inviter les plus gros poissons pour faire joli, la mer est aussi pleine de spécimens minuscules, petits et moyens qui ont une vraie communauté fidèle et engagée. Et accessoirement, votre […]

Source : bullesdeflo.com

Lire l’article

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.