Cet article met en avant les confusions qui existent avec l’utilisation du terme Bien-Être au Travail.

Bien être au travailler, arrêtons de tout mélanger

C’est le sujet à la mode ces dernières années et ce depuis la loi Rebsamen qui pousse les entreprises à négocier un accord Qualité de Vie au Travail (pour les entreprises de + de 50 salariés) au sein de leurs organisations. Les médias se bousculent pour avoir leur article qui traite du bien-être des salariés, mais dans la majeure partie des cas, ils passent à côté de l’essentiel. Ne faites pas la même erreur.

Quand on parle « bien-être au travail » les médias pensent à tort qu’il s’agit des entreprises qui se mobilisent pour que leurs salariés vivent mieux au travail. Les organisations ne sont en rien des entreprises à but non lucratif et les entreprises n’investissent pas dans  l’expérience salarié pour être sympathique.

Investir pour améliorer la vie des employés au travail ne répond qu’à un enjeu business.

En effet, le bien-être en entreprise, ce n’est pas mettre en place des séances de yoga ou faire une décoration sympa, c’est encore moins créer un poste de « Chief Happy Officer » ou faire des corbeille de paniers de fruit pour s’assurer que les salariés mangent des produits frais.

Alors, c’est quoi le Bien-Être en Entreprise ? […]

Lire l’article

Source : vincent b – socialadvisor.fr

 

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.