Depuis 2013, l’Organisation des Nations Unies célèbre le 20 mars, la Journée internationale du bonheur. C’est une initiative prise par le Bhoutan, un pays qui reconnaît la suprématie du bonheur national sur le revenu national. Cette journée est une occasion pour les Etats membres, les organismes des Nations Unies, les organisations internationales et régionales ainsi que la société civile de se réunir autour d’activités éducatives et des campagnes de sensibilisation.

“Le monde a besoin d’un nouveau paradigme économique qui reconnaît la parité entre les trois piliers du développement durable. Les bien-être social, économique et environnemental sont indissociables. Ensemble, ils définissent le bonheur brut mondial” a annoncé Ban Ki- Moon lors de la création de la journée internationale du bonheur.

Il n’existe pas de définition unanime du bonheur. Il peut être expliqué comme un état constant de plénitude et de bien-être.

La question du bonheur au travail est un sujet crucial qui suit le salarié tout au long de sa vie professionnelle.

Afin d’essayer de comprendre cette notion, nous avons fait une enquête dans diverses start-ups pour évaluer le rapport entre le bonheur et le travail.

Le bonheur dans une start-up ?

Les start-up, ou “jeunes pousses”, sont de plus en plus présentes dans l’actualité économique française. Et cela ne fait que s’accélérer avec l’avènement de la Startup Nation par Emmanuel Macron. Parmi les principaux clichés de ces entreprises, celle de l’atmosphère décontractée et joyeuse revient sûrement le plus souvent. Baby-foot, télévision, jeux vidéo… elles semblent n’avoir aucune limite pour garantir le bonheur de leurs employés. Mais qu’en est-il réellement ?

Une employée de BRUCE, qui vient de revenir de son congé maternité, avoue que le travail dans la start-up lui a manqué. Pour elle, “travailler dans une start-up c’est ne […]

Source : Antoun Souhaid – changethework.com

Lire l’article

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.