Ces 3 tâches inutiles qui vous font perdre 50% de votre temps de travail

Geoffrey James, journaliste chez Inc., a eu l’idée de rassembler dans un article les tâches inutiles de notre journée qui, mises bout à bout, nous font perdre 50% de notre temps de travail. Impressionnant. Heureusement, il existe des solutions à ces trois fléaux que vous rencontrez probablement tous les jours aussi.

Trajets quotidiens inutiles (13%)

La première tâche inutile qui pourrait drastiquement diminuer est le « pendulisme », l’action des navetteurs qui pratiquent le métro-boulot-dodo tous les jours.

Geoffrey James estime à 27 minutes, en moyenne, le trajet aller simple pour se rendre au travail, soit près de six minutes de plus qu’en 1980, selon le Bureau des statistiques américain. Et ce n’est bien-sûr qu’une moyenne qui laisse imaginer les durées de déplacement dans les grandes agglomérations. Un trajet aller de 27 minutes (soit presque une heure par jour) qui représente l’équivalent de 13% du temps de travail d’un Américain.

En plus de représenter une perte de temps fatigante, la recherche a montré que les trajets plus longs étaient mauvais pour la santé des salariés, pour leurs familles, pour leurs employeurs et pour l’économie dans son ensemble. Les personnes dont les trajets quotidiens sont plus longs ont tendance à être moins actives physiquement, ce qui entraîne des taux plus élevés d’obésité et d’hypertension artérielle. Et elles ont tendance à plus… divorcer que les autres !

Si cette perte de temps en déplacement représente 9 jours de la vie d’un Américain, elle coûte en moyenne 6,6 jours de la vie d’un Français, soit une année dans une vie professionnelle. Et ce n’est qu’une moyenne.

En France, selon une étude d’Euro Car Parts, chaque semaine, les français vont passer en moyenne 3h30 pour se rendre sur leur lieu de travail.

Réunion ennuyeuse
Et vous, elles sont comment vos réunions ?

Réunions inutiles (16 %)

Encore plus fort que les déplacements inutiles, les réunions sont une autre plaie de la vie professionnelle. Aux […]

Lire l’article

Source : Geoffrey James – zevillage.net

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.