Tirant sa croissance d’un univers professionnel de plus en plus exigeant, l’activité de coaching est en plein développement depuis une dizaine d’années. Auparavant réservé au top management des entreprises, le coach s’adresse désormais aussi aux salariés à la recherche de repères pour faire face aux contraintes du quotidien.

Si les coaches ont toujours existé, leur activité s’est largement développée ces dernières années pour devenir un véritable phénomène de mode… « Attribut de la réussite des hauts cadres dirigeants, le coaching se démocratise et concerne de plus en plus de fonctions », confirme Jean-Luc Monsempès, président d’honneur de l’Institut Repère, organisme de formation spécialisé dans l’accompagnement, le conseil et la formation. « Pour surfer sur cette vague, les vendeurs en magasin, les managers de même que les psychothérapeutes, tous sont devenus des coaches. » Cet élargissement du champ d’application a généré une vraie confusion sur la réalité du métier. Selon Nathalie Weinryb fondatrice de Parme coaching « tous les professionnels de l’accompagnement jouent des rôles utiles et efficaces même si dans les faits, ils ne sont pas coaches. Certains suivent d’ailleurs des formations pour le devenir. »

Lire l’article

Source : Antoine Teillet – focusrh.com

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.