Comment Cohome tente d’ubériser le coworking ?

Face aux espaces de coworking chers et peu nombreux, une start-up française permet aux freelances de transformer leur logement en espace de travail.

Ancienne salariée dans la communication, Laura Choisy a décidé de démissionner de son CDI pour se lancer comme freelance en 2015.

Très vite, elle a été confrontée à deux écueils : la sensation de solitude et le prix élevé des espaces de coworking en Ile-de-France (environ 350 euros par mois ou une trentaine d’euros la journée en moyenne).

« En discutant avec d’autres travailleurs indépendants, je me suis rendu compte que de nombreux collègues étaient dans la même situation que moi. J’ai donc décidé de prendre les choses en main ».

En octobre 2016, elle lance Cohome, une start-up spécialisée dans un mode de travail d’un genre nouveau : le cohoming.

Cohome est une plateforme qui met en relation des coworkers en quête d’un espace de travail et d’autres coworkers qui sont prêts à transformer leur logement en bureaux.

Les conditions pour accueillir les particuliers ne sont pas vraiment drastiques :

il suffit d’être soi-même adepte du coworking, de proposer le wifi et du café.

Il n’y a pas de taille minimale pour accueillir des cohomeurs.

Comme sur tous les sites d’économie partagée, il existe un système de notation qui permet de distinguer les meilleurs membres et d’identifier ceux qui ont un comportement inapproprié…

Lire l’article

Source : Lucas Jakubowicz  – JDN

 
Jean-Christophe DROUARD
Co-Fondateur et Directeur de Mission de Fexter2
Jean-Christophe DROUARD on EmailJean-Christophe DROUARD on FacebookJean-Christophe DROUARD on GoogleJean-Christophe DROUARD on LinkedinJean-Christophe DROUARD on TwitterJean-Christophe DROUARD on Wordpress

Laisser un commentaire

Voir les boutons de partage
Cacher les boutons de partage
%d blogueurs aiment cette page :