Comment combattre la pollution intérieure ?

 3 questions au Dr Thuong Nhân Pham Thi, allergologue pneumo-pédiatre à l’hôpital Necker à Paris.

 Sciences et Avenir : Peut-on agir sur l’aménagement des pièces ?

Dr Thuong Nhân Pham Thi : Il faut éviter de choisir des meubles en aggloméré ou en plastique : leurs vernis et colles dégagent des composés organiques volatiles (COV), comme la plupart des peintures. La pose de certains parquets participe à cette pollution chimique, et la moquette favorise le développement des acariens.

Ce cocktail immerge l’enfant dans un environnement toxique qui altère ses défenses immunitaires : peau et voies respiratoires sont agressées par les allergènes. Il faut privilégier les matériaux naturels comme le bois, les peintures hydrosolubles, les sols facilement nettoyables, ouvrir les fenêtres au moins un quart d’heure par jour, hiver comme été, limiter la diffusion d’aérosols, de fumée, nettoyer avec des produits naturels, changer souvent les draps, utiliser des sommiers à lattes. Et ne pas surchauffer (18 à 20 °C).

Sciences et Avenir : D’autres maladies que les allergies […]

Voir l’article

Source : Sylvie Riou-Milliot – sciencesetavenir.fr

 
PRESENCE MEDIA
Vous accompagner face aux medias
PRESENCE MEDIA on EmailPRESENCE MEDIA on Wordpress

Laisser un commentaire

Voir les boutons de partage
Cacher les boutons de partage
%d blogueurs aiment cette page :