Comment bien onboarder un freelance dans votre entreprise

Je discutais il y a quelques semaines avec un freelance de la communauté qui me racontait la façon dont il avait été onboardé par l’un de ses clients. Par un call à distance, il avait rencontré 3/4 interlocuteurs qui lui avaient présenté rapidement les objectifs, enjeux, contraintes etc.

Même si beaucoup d’organisations comprennent le fonctionnement et les problématiques des freelances, elles ont encore du mal à les accueillir de manière à créer une réelle relation de partenariat.

Accueillir un freelance et accueillir un nouveau salarié sont deux choses sensiblement différentes. La durée de la collaboration étant plus courte avec un freelance, ce que vous allez lui présenter devra être au plus proche de la réalité.

Dans cet article nous verrons :

  • Pourquoi il est indispensable de penser la façon dont vous accueillez un freelance au sein de votre entreprise.
  • Comment faire pour optimiser cet accueil et in fine, renforcer la relation entre l’entreprise et le freelance.
  • Qu’il est possible d’internaliser ce processus pour gagner en agilité et garantir une collaboration efficace.

Onboarding : passage obligatoire

“Vous ne pouvez pas garder les contractuels et les freelances de côté dans votre entreprise : vous devez les traiter comme faisant partie de votre écosystème global afin de déterminer comment ils vont collaborer avec vos employés à temps plein.”

Erica Volini, co-auteure du Human Capital Trends Report publié par Deloitte, met en lumière la nécessité de placer freelances et salariés sur un même pied d’égalité.

D’après ce même rapport, seuls 54% des entreprises ont mis en place un vrai processus d’onboarding pour les travailleurs non-salariés (consultants, freelances, intérimaires). Pourtant ce processus pose les bases d’une collaboration efficace et ne doit pas être négligé.

Transmettre sa vision rapidement

En accordant de l’importance à l’onboarding d’un freelance, il va s’imprégner de la culture et des valeurs de votre entreprise. Par […]

Lire l’article

Source : Jean-Baptiste Dumoncel – blog.cremedelacreme.io

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.