Si la digitalisation des parcours de formation a permis de renforcer leur attractivité et gagner en efficacité, l’intelligence artificielle vient accroître leur impact et simplifier leur mise en œuvre. Les managers de demain doivent maîtriser dès à présent les enjeux de l’IA dans les dispositifs de formation pour en faire des leviers de réussite puissants de leurs projets de transformation.

Hyper personnalisation des modules de formations

Aujourd’hui, l’IA permet une hyper personnalisation des modules de formations notamment en s’adaptant au modèle d’apprentissage individuel. Celui-ci est lié à un certain nombre de critères plus ou moins conscients : identité, motivations, niveau de compréhension, croyances, freins… Selon les profils détectés, les parcours utiliseront des leviers spécifiques pour répondre aux trois principales sensibilités d’apprentissages recensées (visuelle, auditive, kinesthésique).

Par le biais de l’analyse comportementale (typologie de réponses, niveau de réactivité, durée consacrée à chaque module, …) les parcours proposés sont totalement en phase avec les attentes des apprenants et permettent au formateur d’adapter en continu le contenu proposé. La restitution ainsi automatisée permet un gain de temps dans l’analyse des data et une pertinence plus fine de la réponse à apporter.

L’IA permet également une plus grande maîtrise d’un environnement en perpétuel mouvement : en émettant des hypothèses et en les vérifiant, le Bot améliore la pertinence de ses réponses et permet davantage d’anticipation. Grâce à la veille automatisée, le manager en charge du pilotage des contenus a ainsi toujours une longueur d’avance en termes d’approche métier et de process.

Le décryptage des émotions

Un exemple d’utilisation de l’IA dans les parcours de formations : le décryptage des émotions. Plus ou moins conscientes, elles guident pourtant nos façons d’agir et d’interagir avec nos pairs. Dans les parcours de formation, le ressenti sur le contenu proposé (univers graphique, formats utilisés, technologie déployée…) est un facteur clé du niveau d’attention, de mobilisation, de compréhension et de rétention de l’information. En analysant de façon poussée la perception des apprenants, on augmente considérablement l’impact des contenus.

En résumé, l’IA s’applique sur les 3 phases clés des projets de transformation d’entreprise :

  • Phase de transition entre une approche hiérarchique et une approche collaborative ;
  • Phase de prise en compte des besoins avec la personnalisation des réponses et une adaptation du modèle d’apprentissage;
  • Phase d’hybridation entre la transformation du travail humain et la capacité à apporter des solutions d’accompagnement.

Quelques soient les approches ou leviers activés, il est bien entendu nécessaire de prendre en compte la dimension éthique pour une IA responsable au service d’une formation « augmentée ».

Marie-Astrid de La Messuzière
Directrice BU Accompagnement du Changement et Transformation des Entreprises
Axys Consultants

Jean-Luc Marini
Directeur du Laboratoire d’Intelligence Artificielle
Axys Consultants

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.