Verticaux, vidéos, lives ou interactifs, quels sont les contenus d’avenir qui promettent d’offrir les meilleures performances aux annonceurs ?

Sur les réseaux sociaux, le temps où les marques faisaient grossir leur communauté pour donner plus de portée organique à leurs publications semble bien loin, comme l’explique Nicolas Canal, Head of Accounts media chez Sensiogrey : « Le social se rapproche de ce qu’on fait sur Adwords, on y regarde désormais les KPI business plus que le simple engagement. La généralisation du pixel Facebook nous permet de tracer le parcours des utilisateurs exposés à une publicité sociale. Grâce à la data CRM, on va pouvoir adopter une approche lookalike bien plus performante qu’une simple approche socio-démo, avec un résultat trois à quatre fois supérieur en matière de ROI. » Pour autant, les marques continuent à vouloir engager sur ces canaux.

Mais avec la nécessité de trouver de nouvelles recettes, selon Julien Casiro, président fondateur de l’agence Braaxe, spécialiste du social media. « Le community management des origines est mort. Le reach organique n’existe quasiment plus et les posts avec une photo ou un gif qui interpellent la communauté, ou même le mécanisme du jeu-concours fonctionne de moins en moins bien. Il faut en passer par le paid, ou trouver de nouvelles façons d’engager« , explique-t-il. Si le ROI du social media reste difficile à évaluer, ces canaux sont toujours idéaux pour « développer l’image, la notoriété ou le sentiment d’appartenance à la marque. Il s’agit juste de développer de nouvelles formes de narration« , explique-t-il, avant de citer pêle-mêle les lives ou les stories sur Snapchat et Instagram, « deux fois plus présentes dans les briefs que l’an passé, et qui offrent de très bons résultats, même sans paid, avec un taux d’engagement trois à quatre fois supérieur à ce qu’on trouve sur […]

Source : Clément Fages – e-marketing.fr

Lire l’article

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.