Vous souhaitez mettre vos compétences au service d’un projet qui a du sens à vos yeux ? Comme plus de 10% des Français, vous pourriez rejoindre l’économie sociale et solidaire !

L’ESS est un système économique qui regroupe des entreprises et des structures dont la finalité sociale constitue le dénominateur commun. Mais alors, quelle différence avec le travail des ONG et des associations ? L’économie justement ! Car il ne peut y avoir d’ESS s’il n’y a pas de viabilité économique derrière chaque projet… Nous vous aidons à voir plus clair dans ce secteur d’avenir.

L’économie sociale et solidaire, qu’est-ce que c’est ?

Pour faire simple, les entreprises de l’ESS doivent s’assurer que leurs activités soient respectueuses de l’Homme et de son environnement, et faire primer leur mission sur l’enrichissement personnel de leurs fondateurs et de leurs salariés.

Elles sont régies par quelques principes communs :

  • Primauté des personnes et de l’objet social sur le capital : les individus et le projet social de l’entreprise passent toujours avant la recherche de profit.
  • Utilité collective et sociale : l’activité économique développée doit s’accompagner d’une utilité sociale, en créant des emplois et développant une plus grande cohésion sociale.
  • Partage des profits : l’utilisation des bénéfices est strictement encadrée. Cela signifie que les excédents issus de l’activité doivent toujours être répartis équitablement entre les membres et la majeure partie doit être affectée au développement de l’entreprise. Il n’y a pas non plus de rémunération des actionnaires – puisqu’il n’y a pas d’actionnaire.
  • Mode de gestion démocratique et participatif : Les décisions principales sont prises en assemblée générale selon le principe démocratique de “1 personne = 1 voix”.

Les objectifs poursuivis par ces entreprises sont sociétaux. On ne parle pas ici de générosité, mais de solidarité : en effet, ces organisations ont la plupart du temps un modèle économique viable qui ne dépend pas que de dons ou de financements. Cependant, leur manière de gérer l’argent qu’elles génèrent est équitable. Elles allient performance économique durable, impact environnemental, développement de l’emploi, lien social et rayonnement territorial.

Quels sont les acteurs de l’économie sociale et solidaire ?

Vous connaissez déjà probablement certains d’entre eux sans le savoir, car les entreprises de l’économie sociale et solidaire peuvent revêtir différentes formes juridiques : […]

Source : Cécile Pichon – welcometothejungle.co

Lire l’article

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.