Vous recherchez un travail en accord avec vos valeurs et vous vous dites que l’associatif peut être LA solution pour vous ? Mais malgré votre envie de vous investir dans une cause, un tel tournant dans votre carrière vous fait un peu peur… Serez-vous à même de retrouver, dans une association, des responsabilités à la hauteur de vos attentes ? Et d’ailleurs, quels sont les métiers à pourvoir dans ce type de structures ? Et sous quels statuts ?

Pour répondre à vos interrogations, nous avons rencontré Adrien Meaudre, Directeur du Personnel et du Volontariat au sein de l’ONG Enfants du Mékong, une association française qui agit pour la scolarisation des enfants défavorisés en Asie du sud-est. Après un parcours plutôt classique, Adrien s’engage pendant un an, puis deux, puis trois en tant que volontaire au Cambodge pour l’association. À son retour de mission, on lui propose un poste au siège, qu’il accepte. Il nous partage son expérience.

Association vs. entreprise. Quelles différences ?

Le terme d’Organisation Non Gouvernementale est parfois utilisé pour désigner certaines associations. Ce qui peut être source de confusion. Les grandes associations viennent souvent compléter les actions des gouvernements au service du commun, voire les compenser dans les régions où les infrastructures sont insuffisantes. On les nomme donc “non-gouvernementales” pour les distinguer des services publics.

Les associations sont des organisations spécifiques encadrées par la loi 1901. Si elles donnent parfois l’impression de fonctionner comme des entreprises commerciales classiques, leur objectif est cependant autre que la distribution des bénéfices aux membres de l’association (fondateurs, dirigeants et membres actifs). C’est pourquoi on les qualifie parfois d’associations à but non-lucratif ou de Non-Profit Organisations (NGO).

Néanmoins, « si la finalité n’est pas la même, une ONG fonctionne comme n’importe quelle entreprise ! » nous explique Adrien Meaudre. Le métier de RH qu’il exerce au sein de l’ONG est d’ailleurs similaire à celui qu’il exercerait dans une entreprise classique. À une différence près : le sens que chaque salarié met derrière chacune de ses actions.

Rejoindre une ONG : trois statuts pour trois types de missions

Si vous souhaitez rejoindre une ONG, trois options principales s’offrent à vous :

1. Salarié : l’engagement rémunéré

Si de nombreuses ONG vivent grâce à l’investissement de bénévoles, à partir d’un certain seuil, et en fonction de l’activité, elles peuvent avoir besoin de se structurer.

Pour que la boutique tourne et puisse accomplir sa mission sociale ou sociétale, une association a […]

Source : Cécile Pichon – welcometothejungle.co

Lire l’article

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.