En entreprise, on entre dans la catégorie senior dès 45 ans. A partir de cet âge, les chasseurs de tête vous sollicitent moins, et il peut devenir plus compliqué de trouver un emploi. Pour autant, la vie professionnelle est loin d’être finie quand on atteint cet âge.

Alors, comment éviter cette fatalité, et conserver un profil attractif sur le marché de l’emploi ?

Identifier ses plus-values

La discrimination due à l’âge est une réalité.

  • Mais cette réalité ne doit pas vous arrêter puisque justement vos principaux atouts sont liés à votre âge : votre expérience et vos compétences.
  • Vous devez être dans une dynamique positive, et conscient de vos atouts : vos années d’expérience représentent un plus indéniable par rapport à des candidats plus jeunes, et donc nécessairement moins expérimentés.
  • Votre CV doit être le plus parlant possible, et valoriser intelligemment vos compétences.
  • Apportez clarté et cohérence en simplifiant vos candidatures au maximum, sans en perdre ce qui en fait l’essence.

Être à jour dans ses formations

Un profil senior peut inquiéter les recruteurs, qui peuvent avoir l’image de candidats qui ne seront pas en phase avec les nouvelles méthodes de travail, peu coutumiers des nouveautés du marché, etc.

La clé pour balayer ces doutes est de se tenir informé et de se former en continu, tout au long de sa carrière :

  • C’est un moyen efficace pour que sa candidature ne soit pas « en-dessous » de celle d’un profil plus junior.
  • Cela illustre une soif d’apprendre qui vous […]

Source : Robert Half France – roberthalf.fr

Lire l’article

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.