Culture d’entreprise positive : une clé de réussite ?

Pour sa cinquième année consécutive, “Hello Tomorrow” organise un sommet mondial rassemblant plus de 3000 participants dont 500 des meilleurs start-up deep Tech du monde entier. L’objectif de cet événement – ouvert au public et qui a duré 2 jours (14 et 15 mars 2019) – est l’échange entre les start-up et les speakers qui sont des entrepreneurs, des investisseurs, des leaders, des scientifiques en train de changer le monde.

« Hello Tomorrow » donne la chance aux start-up de se faire connaître sur le marché et de grandir en s’inspirant des experts d’une part et d’autre part en rencontrant des investisseurs dans le but de transformer leur invention en produit.

« Build a positive company culture right from the start» est le titre d’une des nombreuses conférences qui a attiré un grand nombre d’intéressés. Jeunes et moins jeunes, employeurs et employés étaient à l’écoute des trois invités : Jennifer Azapian (Partner chez Mighty Capital), Franz Bozsak (CEO de Sensome) et Pierre Pakey (Co-Founder et CTO de Destygo). Cette conférence a été modérée par Martin Holm Mortensen (Director International Programs chez Accelerace).

Qu’est-ce qu’une culture positive ?

On entend souvent parler de culture d’entreprise. C’est un ensemble de connaissances, de valeurs et de comportements qui facilitent le fonctionnement d’une entreprise tout en étant partagé par la plupart de ses membres.

C’est un élément moteur au sein d’une équipe aussi bien pour les start-up que pour les grosses entreprises. Toutes doivent être préoccupées par la culture de l’entreprise qui va déterminer l’identité de la société.

Chaque employeur souhaite créer une culture positive dans son entreprise. Elle se base sur plusieurs critères tels que une bonne communication, une relation saine et durable entre les employés, un environnement positif de travail et une détermination claire des valeurs de l’entreprise et d’une culture de travail.

Pour Franz Bozsak, la culture de l’entreprise […]

Lire l’article

Source : Antoun Souhaid – changethework.com

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.