« CMB », « attention whore », « bambi pose » : parlez-vous millennials ?

Parlez-vous millennials ? Dans son ouvrage Culture Web, l’entrepreneuse Soraya Khireddine définit avec humour 200 mots pour comprendre la génération internet. Néophytes, accrochez-vous.

« Askip, elle a unfollow son ex sur Insta. Il floodait son newsfeed avec des photos de postbad. » Oui la plage, c’est fini. Exit Voici et Public à l’ombre de votre bouée flamingo rose. Retour à la réalité virtuelle et aux réseaux sociaux. Pour ceux qui n’auraient pas tout compris à la première phrase, nous avons la solution : le dico de Soraya Khireddine, Culture Web, 200 mots pour comprendre la génération internet aux Editions Solar. Certes l’ouvrage est sorti en février dernier, et nous ne l’avions pas vu passer. Vilains. Mais il n’est jamais trop tard pour s’instruire. Et la maman de Soraya Khireddine ne vous dira pas le contraire, elle qui a demandé à sa fille si elle pouvait la « follow » sur « Amstramgram »…

Petit florilège (et gros fou rire).

Attention whore 

Si cette expression apparaît en commentaire sous l’un de vos post, c’est plutôt mauvais signe. L’expression qualifie une personne qui tente « d’attirer l’attention de manière pathétique. » Vous l’aurez compris, elle s’adresse aux internautes en manque d’attention, « victimes d’égocentrisme 2.0 ». Aïe !
Exemple : Cet été, Julie fait son attention whore en postant des dizaines de selfies en maillot.

BAE

BAE est un acronyme qui signifie « avant tout le monde » ou « plus que tout », comme « Before Anyone Else » en anglais. C’est une expression que l’on utilise pour « signifier l’attention que l’on porte à quelqu’un ».
Exemple : I love you #BAE

Bambi Pose 

On utilise cette expression pour […]

Source : Mylene Bertaux – ladn.eu

Lire l’article

 

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.