Dans le secteur, féminisé à 80%, les écarts de salaires sont même plus élevés que dans de nombreuses fonctions où les femmes sont peu représentées. En France, interruption de la carrière ou travail à temps partiel ont, entre autres, un impact sur la rémunération.

Les femmes occupent 80% des emplois cadres dans les Ressources humaines (RH) mais elles sont nettement moins rémunérées que leurs homologues masculins, l’écart pouvant atteindre 20% aux postes de direction, d’après une enquête publiée mercredi.

Il n’y a pas de corrélation entre le taux de féminisation des fonctions et les écarts de salaires entre hommes et femmes cadres, souligne un baromètre semestriel de l’Apec (Association pour l’emploi des cadres) et de l’association ANDRH.

Dans le secteur des RH, féminisé à 80% (contre 37% pour l’ensemble des fonctions cadres), les écarts de salaires « sont même plus élevés que dans de nombreuses fonctions où les femmes sont peu représentées », selon l’étude.
L’écart entre le salaire médian (la moitié gagne plus, l’autre moins) des hommes et des femmes dans les RH est […]

Lire l’article

Source : latribune.fr

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.