De plus en plus de stages promettent à des cadres et hauts dirigeants de développer leur leadership au contact des animaux. Une façon d’apprendre à mener le troupeau !

La carotte ou le bâton ? Telle est la question que doivent se poser les cadres participant à des formations pour apprendre à manager au contact des animaux. Des stages en ménagerie de plus en plus à la mode qui tiennent peut-être aux origines du mot manager, tiré à la fois du verbe italien maneggiare – « avoir en main » – que du terme français manège, au sens « d’entraîner un cheval en le dirigeant avec la main ».

Des formations où on apprend à diriger le troupeau ! Et où on redécouvre « par la pratique les fondamentaux de la dynamique de groupe. En remarquant, par exemple, que les moutons soumis à un excès de stress s’enfuient dans toutes les directions », explique au magazine Capital, François Vergonjeanne organisateur de ces stages en ménagerie.

Mener le troupeau

En plus de reproduire les comportements des collaborateurs, les animaux auraient en plus cette capacité à scanner notre état émotionnel. « Devant le cheval, impossible de tricher… », résume Clotilde Lapostolle face aux caméras de France 3. Pour cette équicoach, comme pour les tenants du « sheep management », les animaux permettraient en effet de faire ressortir son leadership. Et les cadres de bien mener le troupeau ! A la Bergerie nationale de Rambouillet, Pierre-Régis, 39 ans, s’est rendu « compte que même sous pression il faut agir en douceur, alors qu’on aurait parfois envie de brusquer nos collaborateurs ».

Tous les animaux semblent bons pour […]

Lire l’article

Source : cadreo.com

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.