La cinquième édition de l’enquête Gender Scan, réalisée en collaboration avec le Secrétariat d’État chargé du numérique et 60 associations à l’international, dresse un portrait de la place des femmes dans la tech en France et en Europe.

L’enquête Gender Scan a été réalisée en ligne par Global Contact dans 130 pays auprès de 15 003 répondants. En France, 3 597 personnes ont été sondées, dont 1 368 dans le secteur de la tech. Elle se base également sur des données analysées d’Eurostat. Les résultats de l’étude de cette année sont sans appel : la féminisation du numérique et de la tech en France a pris beaucoup de retard, que ce soit en matière de formation ou d’accès à l’emploi. Pourtant, les femmes qui travaillent dans le secteur sont particulièrement satisfaites de leur situation.

Le nombre de femmes dans les filières tech et numérique diminue

Elles étaient déjà peu nombreuses à s’orienter vers les métiers de la tech. Pourtant, leur nombre a encore décliné selon l’étude. Entre 2013 et 2017, nous sommes ainsi passé de 4 067 à 3 982 femmes diplômées du numérique, soit une baisse de 2%. Dans le même temps, ce chiffre a augmenté de 23% en Europe. Dans la tech, l’écart est moins élevé mais la tendance encore plus négative : elles sont 6% de moins à avoir été diplômées dans la même période, quand l’Union Européenne a connu une hausse de 2%.

Une tendance également négative en matière d’emploi

La tendance observée est logiquement la même en matière d’emploi. Gender Scan a ainsi observé une baisse de 11% des effectifs féminins dans les emplois de haute technologie entre 2013 et 2018. Dans le même temps, ce chiffre est en hausse de 14% en Europe… Dans le numérique, si le chiffre augmente (passant de 162 000 à 181 000), la proportion baisse de 20% 17% entre 2009 et 2018, le nombre d’emplois étant lui en forte hausse. Un […]

Source : Flavien Chantrel – blogdumoderateur.com

Lire l’article

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.