Et si le SMS était le futur d’Internet ?

Depuis les débuts d’Internet, l’enjeu a toujours été de se poster aux points de passage préférentiels des utilisateurs pour capter (et monétiser) le maximum de trafic. Au fil de l’évolution des usages, la bataille s’est ainsi déplacée du navigateur aux portails, puis aux moteurs de recherche. Face à l’essor du smartphone, Google a ensuite misé avec succès sur l’OS avec Android. Mais aujourd’hui, la maturité du modèle des applications mobiles change de nouveau la donne…

Depuis deux ans, on constate une baisse significative du nombre d’applications téléchargées et, surtout, utilisées. En moyenne, les possesseurs de smartphones téléchargent en effet moins de cinq applications par mois et n’en utilisent guère que trois chaque jour. Sur ces trois applications, une seule a vocation à être utilisée par tout le monde et tous les jours : la messagerie. Désormais, c’est donc à l’intérieur même de l’application de messagerie qu’il faut être si l’on veut toucher le maximum d’audience.

En Chine, le service de messagerie WeChat, qui compte près d’un milliard d’utilisateurs, a su capitaliser sur son succès en développant sous forme de portail un vaste écosystème de services qui permet de quasiment tout faire sans jamais quitter l’application. Bien que le contexte et les usages soient trop différents pour imaginer reproduire ce modèle ailleurs, cette réussite valide de façon spectaculaire le principe d’une plateforme tout-en-un fondée sur la messagerie. […]

Lire l’article

Source : Saïd Hadjiat – journaldunet.com

 
PRESENCE MEDIA
Vous accompagner face aux medias
PRESENCE MEDIA on EmailPRESENCE MEDIA on Wordpress

Laisser un commentaire

Voir les boutons de partage
Cacher les boutons de partage
%d blogueurs aiment cette page :