Être une fonction surhumaine, l’ultime défi de la fonction RH

Aller au-delà de la gestion de l’humain dans l’entreprise est l’un des grands défis du DRH, que l’évolution rapide de sa fonction pousse à devenir un moteur de l’innovation et de la digitalisation de l’entreprise. Mais, pour être en mesure de dépasser l’humain, la fonction RH doit d’abord se le réapproprier par des moyens en phase avec l’évolution de la société et de l’entreprise : c’est à ce prix qu’elle retrouvera toute sa place et fera sens dans les organisations de demain. 

Reconquérir l’humain ou disparaître

  • Humain ou technologie, faut-il choisir ?

L’humain, le H de DRH, est-il menacé ? Certains signes montrent qu’il n’est pas au mieux dans la perception qu’ont les collaborateurs de l’entreprise.

Trop proche de la Direction pour les salariés, la DRH suscite chez eux une défiance certaine, ce que confirment régulièrement les études réalisées sur la perception de la DRH au sein des entreprises. Comment le DRH, celui qui annonce les plans sociaux, pourrait-il être humain ?

À ce phénomène, qui n’est pas vraiment neuf, s’est ajouté un autre élément : l’avènement du digital. Que l’on soit ou non favorable à la digitalisation de l’entreprise, le digital n’a jusqu’ici pas contribué à donner de la DRH une image de « gardien des valeurs humaines » au sein des organisations.

Pour les collaborateurs rétifs à la digitalisation ou méfiants vis-à-vis de celle-ci – tordons le cou à un a priori tenace, il ne s’agit pas toujours des seniors – le numérique déshumanise les rapports, empêche un réel dialogue en substituant l’email à l’échange présentiel, place les individus dans des grilles et des cases, remplace la convivialité et l’écoute des collaborateurs par un vernis de personnalisation à bon marché –personnalisation alimentée par la data RH dont dispose l’entreprise.

En ce qui concerne les salariés les plus demandeurs de nouveauté et de performance numériques – pourfendons un autre a priori, miroir du précédent : ce ne sont pas toujours les générations Y et Z, qui ne sont pas faites que de geeks – le DRH ne joue qu’un rôle subalterne. Ils espèrent beaucoup plus d’un SIRH toujours plus perfectionné, à partir duquel ils pourront gérer absolument tout ce qui concerne leur carrière comme ils l’entendent, sans interférences humaines mal venues.

En forçant un peu le trait, on dira que les premiers déplorent que l’humain soit en train de disparaître, et les seconds qu’il n’ait pas complètement disparu.

La notion d’expérience salarié, encore neuve, a ceci d’intéressant qu’elle peut permettre de trouver un équilibre entre ces deux positions extrêmes, et redonner toute sa place à l’humain.

  • Une nouvelle logique

L’expérience salarié désigne l’ensemble des interactions et expériences vécues par […]

Lire l’article

Source : Thomas CHARDIN & Jean de LOŸS – parlonsrh.com

Crédit photo : Shutterstock/ S_L

 
Insafe BEN BELGHIT
Co-Fondatrice et Directrice de Mission de Fexter2
Insafe BEN BELGHIT on EmailInsafe BEN BELGHIT on FacebookInsafe BEN BELGHIT on GoogleInsafe BEN BELGHIT on LinkedinInsafe BEN BELGHIT on TwitterInsafe BEN BELGHIT on Wordpress

Laisser un commentaire

Voir les boutons de partage
Cacher les boutons de partage
%d blogueurs aiment cette page :