L’intelligence artificielle vise à apporter des réponses proches de celles qu’un humain donnerait s’il était doué de mémoire et de capacité de calcul extraordinaire…

Outre la force brute liée à la puissance des processeurs, cela passe par une prise en compte fine du contexte et des aspects émotionnels, pour identifier les informations qui peuvent être pertinentes pour l’individu qui reçoit l’information.

Le test de Türing : la machine derrière la porte

Lire l’article
Source : Frédéric Duriez  – cursus.edu

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.