La Fonction Paie ne fait pas rêver ! Pire, elle rebute et l’expertise qu’elle requiert est résumée à un « bouton ». Elle souffre d’un manque de reconnaissance alors qu’elle est la fonction la plus transverse, à la croisée de la relation entre les salariés et les Directions RH, juridique et comptable de l’entreprise et qu’elle est en charge de la gestion de l’Humain.
Moi, gestionnaire de paie ? Jamais.
Quand on interroge des étudiants ou des professionnels RH, on entend généralement :
« Gestionnaires de paie ? Ce n’est pas créatif, les logiciels s’en chargent, les experts-comptables s’occupent de tout. C’est hyper répétitif et en plus, les salaires sont bas. Mais c’est normal, c’est technique, ce n’est pas stratégique ».
« La paie ? Franchement non. C’est rébarbatif et sans intérêt. Il suffit d’appuyer sur un bouton. La preuve, la paie est externalisée en Pologne dans mon entreprise ».
Il est loin le temps où le service Paie était le passage obligé pour devenir RRH ou DRH. Désormais, la gestion du personnel et les SIRH sont vues comme des fonctions annexes. Méconnue, méprisée, dévalorisée, la fonction Paie, reléguée trop souvent au second rang, est pourtant plus que jamais une fonction stratégique au sein des Directions des Ressources humaines.

Stratégique, parce qu’elle est au coeur de la première motivation de tout salarié, – sa rémunération et la justesse de son bulletin de salaire -, primes, stock-options, intéressement, participation, PEE, indemnités de rupture et transactions, négociations salariales, accords de branches ou évolution de convention collective, retraite, mutuelle et prévoyance, cadeaux de l’entreprise, réduction sur les produits de l’entreprise, avantage en nature, réductions de charges, stage, contrat particulier, frais professionnel, mobilité, expatriation, détachement… […]
Source : Meriem Selmani – lesechos.fr
Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.