Le grand oublié du management : la gestion de l’espace physique !

Dans une période de transformation des organisations, la gestion de l’espace physique de travail constitue un outil majeur (mais mal appréhendé) du management pour faire évoluer les modes de travail. Par Valérie Mérindol, PSB Paris School of Business – UGEI

Dans le mode traditionnel de fonctionnement des entreprises, la gestion stratégique du lieu est sensiblement ignorée. L’organisation de l’espace physique traduit souvent la structuration hiérarchique de l’entreprise et ses découpages organisationnels : « celui qui a le plus grand bureau et la plus grande fenêtre ».

Il traduit aussi souvent la spécialisation des fonctions ce qui participe à la constitution des silos : on regroupe les individus en fonction de leur unité d’appartenance : on facilite l’interaction entre individus appartenant à la même entité.

Le plus souvent, l’approche ergonomique de l’espace se limite à une approche fonctionnelle : le lieu de travail doit être différent d’un lieu de loisir qui lui est ludique, agréable, « coloré ». Dans l’inconscient collectif, l’espace physique doit être « sérieux » pour se distinguer des lieux dits non professionnels. L’approche stratégique du lieu en tant qu’outil du management (notamment outil de gestion de l’innovation et de transformation culturelle de l’entreprise) est généralement sous-estimée quand elle n’est pas totalement ignorée par les managers.

Plusieurs éléments remettent en cause cette vision par trop caricaturale de la gestion de l’espace physique et imposent progressivement une approche plus stratégique.

L’espace physique de travail comme outil de socialisation

Dans un monde digital, où le télétravail est présenté comme une évolution clé, reconnue récemment comme un droit en France, on oublie trop souvent la fonction clé de socialisation du lieu physique de travail. Celui-ci permet de gérer des échanges au quotidien. Sa configuration incite (ou non) à la création de proximités qui au final contribue au développement de la culture de l’entreprise. Après avoir favorisé le développement du télétravail, de nombreuses entreprises américaines ont ainsi « réimposé » des temps de travail conséquents dans le lieu physique de l’entreprise pour construire la cohésion et des dynamiques collectives. […]

Lire l’article

Source : Valérie Mérindol – latribune.fr

 
PRESENCE MEDIA
Vous accompagner face aux medias
PRESENCE MEDIA on EmailPRESENCE MEDIA on Wordpress

Laisser un commentaire

Voir les boutons de partage
Cacher les boutons de partage
%d blogueurs aiment cette page :