Histoire de la parfumerie

Les parfums et leurs emplois remontent à la nuit des temps, suivant les civilisations.

Il semble que ce soit au Proche-Orient, vers 7000 ans av. J.-C., que remontent les premiers objets considérés comme vases à parfums et à cosmétiques. Ces civilisations usent  de diverses matières odorantes, principalement des résines largement utilisées, dès 4000 ans av. J.-C., en fumigations rituelles, dans des encensoirs ou des brûle-parfums, dévolues aux dieux et réservées aux familles royales. 
Les Égyptiens connaissent les techniques de captation de  fragrances dans un corps gras, macération à froid ou décoction à chaud, mais ignorent tout encore de la distillation. Les produits obtenus sont loin d’avoir la puissance olfactive de nos parfums mais leur vogue est immense. Cet art, qui hésite encore à basculer dans le monde profane, va disparaître à la fin de l’âge du Bronze, vers 1200 av. J.-C.
Il faut attendre les périodes archaïques (VIe siècle av. J-C.) pour que les  fragrances se démocratisent. Elles sont désormais contenues dans des récipients plus simples, l’aryballe ou l’alabastre. L’odeur occupe dès lors une place prépondérante au carrefour du sacré, de la thérapeutique, de la cosmétique et du culinaire, qu’elle va conserver durant tout le moyen âge, quelle que soit la civilisation considérée. 
À Grasse, les matières premières sont largement employées dans l’industrie naissante de la parfumerie. Même si l’on utilise des fragrances naturelles et brutes à partir d’épices, de fleurs, de résines minérales ou végétales, on fabrique aussi des huiles ou des eaux parfumées obtenues par décantation, macération, filtration. La question du parfum reste étroitement liée au développement des techniques de distillation, qui se généralise avec […]

Lire l’article

Source : museesdegrasse.com

 
FEXTER2
Externalisation de la gestion de la formatoin
FEXTER2 on EmailFEXTER2 on FacebookFEXTER2 on GoogleFEXTER2 on LinkedinFEXTER2 on TwitterFEXTER2 on Wordpress

Laisser un commentaire

Voir les boutons de partage
Cacher les boutons de partage
%d blogueurs aiment cette page :