Qui sont les trolls qui tweetent des blagues douteuses, racistes ou misogynes, appelant parfois le fameux commentaire : « LOL » ? Guillaume a harcelé « pour se marrer », Nathan utilise le rire pour diffuser ses idées d’extrême-droite et Faïza a décidé de rencontrer son « pire troll », dans la vraie vie.

Avec son langage codé, ses personnages caricaturaux drôles appelés memes, ses vidéos détournées et autres canulars, Internet véhicule parfois des idées nauséabondes qui appellent le fameux commentaire : « LOL ». On appelle trolls les personnes, souvent cachées derrière des pseudonymes, qui cherchent à lancer des polémiques, pratiquent diverses formes de harcèlement en ligne à visée sexiste, raciste ou juste imbécile. Qui sont les trolls d’aujourd’hui ? Enquête non exhaustive sur le phénomène.

Nathan, militant américain d’extrême droite, n’a rien à première vue d’un skinhead agressif. Calme, élégant, il explique en quoi Internet constitue pour lui une véritable arme politique.

On est très actif sur les réseaux sociaux. On utilise l’humour, on fait rire les gens pour faire passer nos idées sur la différence entre les races.

Il raconte quelles sont les inspirations et les méthodes de son groupe d’action.

Nous sommes éparpillés un peu partout dans le pays. On est très influencé par un groupe d’activistes français d’extrême droite. Ils sont pro, ils n’ont pas peur des mots. Leur démarche est franche, efficace.

Nous rencontrons ensuite VZTK, Guillaume dans la vraie vie. Il a pratiqué le harcèlement sur les réseaux sociaux, en suivant les leaders de la « Ligue du LOL », « parce que tout […]

Source : Sonia Kronlund – franceculture.fr

Lire l’article et écouter le podcast

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.