L’intergénération existe au-delà de toutes nos différences de conviction, religieuse et plus largement idéologique.

Elle est d’ailleurs souvent très forte au sein des communautés traditionnelles, et bien sûr avant toute chose au cœur de la famille. C’est ce vécu de chacun, au sein de sa propre famille, qui donne son caractère d’évidence et si facilement compréhensible à la notion d’intergénération. Mais quid de l’entreprise ? Par Serge Guérin, sociologue et consultant, professeur à l’Inseec

Au sein de l’entreprise l’intergénération est un combat. Et une nécessité. C’est un combat non pas en raison de difficultés entre les âges mais surtout par l’éviction des plus âgés, institutionnalisée pendant plus de 30 ans par le développement des pré-retraites, et par la difficulté croissante d’une partie des jeunes, les moins qualifiés, à trouver un emploi. En outre les représentations restent très lourdes : vision négative des jeunes et forte déconsidération pour les seniors et dévalorisation de l’expérience.

Lire l’article

Source : Serge Guérin – latribune.fr

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.