L’IA peine à faire son entrée dans les services RH

L'IA peine à faire son entrée dans les services RH

En France, les DRH estiment à 55% que le déploiement de l’intelligence artificielle dans leur service est en retard par rapport aux autres départements de l’entreprise, pointe une étude réalisée par Axys Consultants. Dans le même temps, une forte majorité estime que cette technologie sera une alliée pour optimiser la gestion des tâches administratives et assurer un meilleur suivi des collaborateurs.

Dans sa dernière étude, Axys Consultants dresse un état des lieux de l’IA au sein des départements RH français. Crédit : Axys Consultants.
Dans sa dernière étude, Axys Consultants dresse un état des lieux de l’IA au sein des départements RH français. Crédit : Axys Consultants.

L’IA appliquée à la fonction RH n’est pas encore une préoccupation majeure pour les entreprises de l’Hexagone. Tel est le principal enseignement d’une étude réalisée par le cabinet Axys Consultants entre septembre et octobre 2019 auprès de 128 directeurs et responsables des ressources humaines en France. Les résultats montrent en effet que pour 55 % des répondants, cette technologie n’est pas à l’ordre du jour contre 11 % seulement qui l’ont déjà déployée. De plus, 69 % d’entre eux estiment que l’implémentation de l’IA est en retard dans leur service par rapport aux autres départements de l’entreprise.  Dans le même temps, ils semblent toutefois être bien informés des avantages que cette technologie pourrait apporter à leur fonction puisqu’ils estiment à 72 % que leurs connaissances en la matière sont suffisantes.

Sur le plan de l’amélioration des performances apportées par de outils d’IA, la gestion administrative RH est le premier domaine pour lequel les DRH estiment que l’IA sera de très utile à indispensable. Sont cités l’automatisation des tâches administratives telles que les payes et congés (86 %) ainsi que la gestion de certaines d’entre elles par les salariés (formation, carrière et feedback transmis à l’entreprise via un chatbot ) qui rassemble 78% des sondés. 77% des sondés voient également un effet positif de l’IA sur les recrutements, avec une […]

Lire l’article

Source : Véronique Arène  – lemondeinformatique.fr

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Designed using Magazine Hoot. Powered by WordPress.