Ces dernières années, l’acronyme RH s’est vu accoler différentes significations, pour ainsi passer de l’appellation initiale «Ressources Humaines» à celles de «Relations Humaines», «Réseaux Humains» ou encore «Richesses Humaines».

Cela symbolise très bien le fait que l’attention porte de moins en moins sur la notion de «Ressources» et de plus en plus sur la notion d’«Humain». L’intérêt pour la valeur intrinsèque de la ressource diminue et celui pour les relations interpersonnelles augmente. Les RH cessent de se recroqueviller sur eux-mêmes pour embrasser pleinement la transformation technologique et sociétale en cours.

Ainsi, la Direction des Ressources Humaines, en particulier quand elle travaille sur les processus de gestion des talents (recrutement, évaluation, formation…) se doit d’effectuer un changement de paradigme important. La DRH était une entité en charge de quelques processus internes à l’entreprise, supportés par des outils pilotés par l’entreprise et visant à améliorer la performance de l’entreprise.

Lire l’article

Source : Alexandre Pachulski – frenchweb.fr

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.