La pratique du cheval, avec ses innombrables variantes, recèle bien des vertus éducatives, voire thérapeutiques.

Disposés en U, dans une cour pavée, des boxes marqués au nom des poneys. Entre deux caresses complices à l’animal, de tout jeunes cavaliers brossent leur monture. Sur la carrière qui surplombe le club-house, des adolescents débutent leur « reprise », un cours qui s’achèvera aujourd’hui sur du saut d’obstacles.

Debout au bord du terrain, Clémence contemple d’un œil distrait ce spectacle familier, tout en conversant avec ses coéquipières. Comme tous les samedis, cette jeune fille de 18 ans a passé le plus clair de sa journée à la Grange Martin. Si elle est venue dans ce centre équestre, situé à Gif-sur-Yvette (Essonne), c’est pour aider son moniteur à mettre en place le parcours et pour prodiguer à sa ponette les soins nécessaires avant la compétition du lendemain. Mais c’est aussi, tout simplement, pour « s’évader » de son quotidien. […]

Lire l’article

Source : Denis PEIRON – la-croix.com

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.