On a trop souvent peur de passer pour faible en se comportant gentiment.

C’est une erreur, estime le philosophe Emmanuel Jaffelin. A méditer à l’occasion de la Journée de la gentillesse, ce jeudi.

Lire l’article

Source : Marlène Duretz – lemonde.fr

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.