Les plus belles fontaines de Paris

Trouver de la fraîcheur, s’arroser, les belles adresses de fontaines parisiennes, avec des styles très différents. Fontaines Stravinski, Saint-Michel, Saint-Sulpice, … en visitant Paris, le guide des fontaines de la capitale.
La capitale abrite de nombreuses fontaines, certaines monumentales, d’autres plus discrètes, réalisées par des artistes contemporains ou des architectes des siècles passés.

Fontaine Wallace, Arceau, du millénaire, pétillante, à l’Albien, fontaine totem, borne fontaine ou point d’eau, il y a environ 1130 fontaine à Paris, c’est dire qu’avec la Seine, le Bassin de la Villette et le Canal St-Martin, nous sommes bien entourés d’eau.
Fontaine dans les rues, sur les places, dans les squares, les wallaces et les bornes sont les plus nombreuses, mais il n’en demeure pas moins que plusieurs pétillantes ou millénaires existent.
Et puis il y a les plus grandes, les plus belles, les majestueuses ou les spectaculaires, artistique ou esthétique, insolite ou historique. Sachez que l’eau de Paris met à votre disposition une eau de qualité, gratuite, en libre service sur près de 1200 points d’eau dans la ville. Découvrez les plus belles fontaines de Paris.

LES PLUS ORIGINALES

Fontaine Labyrinthe, Place des Fêtes, dans le 19e : l’eau ruisselle au sol dans des couloirs labyrinthiques, qui représentent des ruisseaux de façon stylisée. Inaugurée en 1987, elle a été conçue par la sculptrice française d’origine hongroise, Marta Pan.

Fontaine Stravinski, au Centre Pompidou, dans le 4e : c’est l’une des plus connues de Paris, qui fut réalisée en 1983 par Jean Tinguely et Niki de Saint Phalle.
On l’appelle aussi la Fontaine aux Automates puisque les seize sculptures colorées qui la composent sont mécaniques et en mouvement. Elle rend hommage au compositeur russe du XXe siècle, Stravinski.

Fontaines millénaires, dans les 4e, 6e, 13e et 14e arrondissements : les Fontaines Millénaires sont au nombre de quatre dans Paris et constituent un nouveau type de fontaine « à boire ».
Elles mesurent 1,68 mètre de hauteur et représentent deux profils féminins différents, qui rappellent les cariatides des fameuses Fontaines Wallace.

Fontaines à boules, au Palais Royal, dans le 1er : les deux fontaines représentent des boules métalliques posées sur des sortes d’assiettes horizontales, légèrement mobiles. Elles ont été réalisées par l’artiste belge Pol Bury et inaugurées en 1985.

La Danse de la fontaine émergente, dans le 13e : c’est une œuvre d’art public réalisée par le plasticien franco-chinois Chen Zhen. Inaugurée en 2008, elle représente un dragon stylisé au corps transparent à l’intérieur duquel circule de l’eau sous pression.

Fontaine L’Embâcle, sur la Place du Québec, à Saint-Germain-des-Prés : située non loin des mythiques Café de Flore et des Deux Magots, cette fontaine fut inaugurée en 1980 et offerte « en hommage du Québec à la ville de Paris ».
C’est une œuvre de […]

Lire l’article

Source : DenisPauline – evous.fr

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.