Les robots autonomisés pourraient remplacer les trois lois de la robotique

Les trois lois de la robotique d’Isaac Asimov sont polyvalentes et assez simples au point qu’elles persistent encore 75 ans après leur première découverte. Mais notre monde actuel, où les robots et les agents d’IA nettoient nos maisons, conduisent nos voitures et travaillent à côté de nous, est très différent de celui que les auteurs de science-fiction les plus avancés pourraient imaginer. Pour s’assurer que les lignes directrices de la programmation de l’intelligence artificielle soient aussi larges que possible, les experts de l’Université de Hertfordshire ont détaillé un nouveau système qu’ils appellent «Empowerment» ou « Autonomisation »

Créée à l’origine comme une caractéristique de sécurité des robots dans les histoires spéculatives d’Asimov, les Trois lois sont élégantes dans leur simplicité.

1) Un robot ne peut pas nuire à un être humain, ou, par l’inaction, permettre à un être humain de nuire.

2) Un robot doit obéir aux ordres qui lui sont donnés par les êtres humains, sauf lorsque de tels ordres entreraient en conflit avec la Première Loi.

3) Un robot doit protéger sa propre existence tant qu’une telle protection n’entre pas en conflit avec la Première ou la Deuxième Loi.

Mais les chercheurs de Hertfordshire en Grande-Bretagne croient que ces lois ne couvrent pas toutes les nuances qui pourraient surgir dans la vie quotidienne d’un robot. […]

Lire l’article

Source : Bernard Neumeister – infohightech.com

 
Insafe BEN BELGHIT
Co-Fondatrice et Directrice de Mission de Fexter2
Insafe BEN BELGHIT on EmailInsafe BEN BELGHIT on FacebookInsafe BEN BELGHIT on GoogleInsafe BEN BELGHIT on LinkedinInsafe BEN BELGHIT on TwitterInsafe BEN BELGHIT on Wordpress

Laisser un commentaire

Voir les boutons de partage
Cacher les boutons de partage
%d blogueurs aiment cette page :