Les rumeurs en entreprise : limiter l’effet « radio moquette »

Les rumeurs internes sont le lot de toutes les entreprises, des plus petites aux plus grandes. S’il est communément admis qu’il vaut mieux laisser s’éteindre une rumeur d’elle-même, dans le monde clos de l’entreprise, cela n’est pas conseillé. S’il est difficile de stopper les bruits de couloir, il est toujours possible de minimiser leur impact sur l’ambiance et les équipes. Robert Half, expert mondial du recrutement spécialisé, propose quelques initiatives pour faire face et adopter la bonne réaction en tant que manager.

Conseil 1 Officialiser les annonces rapidement

Souvent sujet de conversation entre les collaborateurs, les racontars sur l’entreprise ou ses collaborateurs vont bon train et représentent pour certains de quoi occuper le terrain. Redoutée par la direction, la rumeur peut pourtant être minimisée tout simplement en l’officialisant à travers des renseignements exacts, ce qui renforcera la cohésion d’équipe et par conséquent de l’entreprise. Pour stimuler les nouvelles positives au détriment de potentiels médisances, la direction a intérêt à communiquer les informations importantes rapidement.

Conseil 2 Désamorcer la rumeur

Un salarié serait mieux payé que les autres ? Il aurait bénéficié d’une promotion injustifiée ? Il bénéficierait d’un traitement de faveur du management ? Face à la multiplication de ce genre de fantasmes, il est primordial de rétablir la vérité ou bien de l’assumer en fonction des cas auprès des concernés. L’humour peut être un moyen de désamorcer les bavardages, mais il faut surtout rappeler que toute évolution professionnelle est mesurée et réfléchie et surtout accordée par le manager.

Lire l’article

Source: Juliette Paoli – solutions-numeriques.com

 
Ludovic BRUNEEL
Media Trainer de Presence Media
Ludovic BRUNEEL on EmailLudovic BRUNEEL on FacebookLudovic BRUNEEL on GoogleLudovic BRUNEEL on LinkedinLudovic BRUNEEL on TwitterLudovic BRUNEEL on Wordpress

Laisser un commentaire

Voir les boutons de partage
Cacher les boutons de partage
%d blogueurs aiment cette page :