Commentaire :

30000 à… 3 millions de français sont touchés par le burn-out (épuisement professionnel). Un constat : les cas de burn-out, et plus largement les risques psychosociaux, sont en croissance dans les milieux professionnels.

La ministre de la santé, Marisol Touraine, a annoncé courant février la mise en place d’un groupe de travail chargé de définir « médicalement le burn-out et la manière de le traiter ».

Une des causes de mieux en mieux mesurées  : le niveau d’intensité du stress perçu par les collaborateurs et managers a presque doublé en un an.

Comment enrayer un tel fléau ?

Les entreprises sont encore assez démunies au moment de passer réellement à l’action : lancement de nouveaux projets, développement d’un management plus tourné vers le soutien des équipes que vers la tenue des objectifs, meilleure prise en compte de l’équilibre vie professionnelle-vie privée notamment par le recours au télétravail…

Ont été détectées de nouvelles sources de mal-être au travail, tels que l’ennui au bureau ou la souffrance éthique (l’exécution de tâches à contre-courant de ses propres valeurs).

Lire l’article

Source : François Desnoyers – mobile.lemonde.fr

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.