« Who runs the world ? Girls!… » chantait Beyoncé en 2011. En 2019, force est de constater que les femmes ne font toujours pas partie du clan encore fermé des managers, dirigeants et leaders.

Alors que la société toute entière doit se transformer sous les coups de boutoirs citoyens et du climat, il est impensable que la moitié de la population soit écartée des prises de décision : moins de 20% des ministres chargés de l’environnement dans le monde sont des femmes, elles ne sont que 25 à être maires des 300 plus grandes métropoles du monde et seulement entre 14 et 17% de femmes siègent aux comités de direction des grandes entreprises en Europe. Rappelons que 80% des réfugiées climatiques sont des femmes. Elles sont également les plus vulnérables aux mutations économiques : sur représentées dans les emplois peu qualifiés et précaires, ce sont les premières à être impactées par l’automatisation et la robotisation. Si elles sont les premières victimes des grandes mutations en cours, elles doivent pouvoir aussi être à la source des solutions dans la transformation sociétale nécessaire.

Le management, clé de la transformation de l’entreprise.

En société en général, toute transformation passe par la coopération. En entreprise en particulier, elle dépend en réalité d’abord du management. Or coopération et management ne peuvent plus être en opposition. Hier encore, pour accéder aux fonctions suprêmes, les femmes étaient encouragées à se fondre dans un moule basé sur la domination et le fait d’impressionner l’autre. Mais le constat est global et sans appel : le management « by fear » ne correspond plus aux valeurs d’égalité et de parité portées par la société – et ne rapporte même pas les résultats escomptés. Sans soutenir des clichés comportementaux opposant hommes et femmes, force est de constater que l’empathie, l’intelligence émotionnelle, l’écoute et surtout l’humilité sont des qualités que l’on trouve plutôt chez ces dernières, et qu’elles ont toute leur place dans le […]

Source : Forum Économique Mondial – fr.weforum.org

Lire l’article

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.