Devant la recrudescence d’attaques ordonnées par des gouvernements ciblant des entreprises privées ou de simples citoyens.

Microsoft appelle solennellement les pays du monde entier à signer une Convention de Genève digitale qui limiterait la prolifération de ces pratiques.

Il invite par ailleurs les entreprises du secteur technologie à faire front commun et à adopter une position neutre, similaire à une « Suisse digitale ».

Dans une keynote donnée le 14 février à la conférence RSA 2017, le président et Chief Legal Officer de Microsoft, Brad Smith, a appelé à la création d’une Convention de Genève digitale.

Lire l’article

Source : Julien Bergounhoux   – usine-digitale.fr

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.