Mobbing en milieu de travail, ou le terrorisme organisationnel

Cet article s’inspire du texte « Mobbing, ou l’extermination concertée d’une cible humaine », publié par l’auteure en septembre 2016 dans sa chronique « La science, c’est politique », tenue dans Découvrir #MagAcfas. Vous y retrouverez des références et des suggestions de lecture.

Si vous êtes professeur d’université, il est probable que vous avez déjà participé à une campagne de mobbing. Les universités font en effet partie des milieux de travail qui encouragent cette grave pathologie organisationnelle. Elle obéit à la dynamique des procès de Moscou : un collègue est d’abord condamné, puis les preuves de sa « culpabilité » sont fabriquées afin de l’éliminer.

Un processus en quatre traits et deux techniques

Souvent appelée harcèlement psychologique ou moral, cette pathologie est mieux décrite par le terme « mobbing », dérivé de l’anglais mob, qui pointe vers quatre de ses traits distinctifs : c’est un processus collectif, violent, délibéré, pour lequel la psychologie individuelle des agresseurs et de leur victime ne fournit aucune clé de compréhension.

Le mobbing est un processus concerté d’élimination d’un employé, d’un collègue, qu’on appellera la « cible ». […]

 

Lire l’article

Source : Eve Seguin theconversation.com

 
Insafe BEN BELGHIT
Co-Fondatrice et Directrice de Mission de Fexter2
Insafe BEN BELGHIT on EmailInsafe BEN BELGHIT on FacebookInsafe BEN BELGHIT on GoogleInsafe BEN BELGHIT on LinkedinInsafe BEN BELGHIT on TwitterInsafe BEN BELGHIT on Wordpress

Laisser un commentaire

Voir les boutons de partage
Cacher les boutons de partage
%d blogueurs aiment cette page :