L’arrivée du digital a complètement bouleversé les rythmes de travail et brouillé les limites entre vie personnelle et vie professionnelle. L’exemple le plus parlant pour illustrer cette transformation est l’avènement du télétravail dit « alterné », qui permet au salarié d’effectuer des journées de travail non plus au bureau mais directement à domicile. Mais quel est le risque de cet effacement entre les sphères professionnelle et personnelle ? Peut-on se prémunir de ces risques afin de conserver une bonne qualité de vie personnelle et professionnelle ?

L’essor du télétravail, un contexte sans précédent ?

Si aujourd’hui on appelle couramment « télétravail » les jours de travail effectués à domicile, le télétravail désigne en réalité “toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon volontaire en utilisant les technologies de l’information et de la communication.”

Cette définition inclut donc également le télétravail dit « en débordement » où les salariés poursuivent leurs activités professionnelles en dehors de leur temps de travail, le soir, le week-end ou pendant les vacances. Si, aujourd’hui en France, seuls 4% des salariés sont concernés par le télétravail alterné – un chiffre en constante augmentation-, 25% des salariés français télétravaillent en débordement (1). Face à ces chiffres, les négociations autour du droit à la déconnexion prévues par la loi prennent toute leur importance.

Ainsi, bien que la pratique du télétravail alterné vienne bousculer les modes de fonctionnement classiques de l’entreprise, elle s’inscrit dans la continuité des changements qui s’opèrent depuis plusieurs dizaines d’années. D’ailleurs, les télétravailleurs alternés ont souvent un passé de télétravailleurs en débordement, puisque 45% d’entre eux travaillaient déjà à leur domicile et 30% pendant leurs vacances avant d’opter pour ce « nouveau » mode de travail (1).

La mise en place du télétravail alterné dans les entreprises a donc pour avantage certain de contribuer à mieux reconnaître un phénomène existant. Mais pour les salariés, il constitue également un moyen de réconcilier vie de famille et vie professionnelle et d’augmenter la flexibilité des temps de travail afin de leur permettre de […]

Source : Le blog des experts des neurosciences – usinenouvelle.com

Lire l’article
Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.