Les jeunes commencent-ils à saturer des réseaux sociaux ? Une nouvelle étude signée AT Kearney semble le confirmer aujourd’hui, en faisant le point sur certaines pratiques des fameux membres de la Génération Z.

Au quotidien, vous le savez si vous nous lisez régulièrement, la rédaction d’Air of melty se donne pour mission de vous aider à mieux comprendre la jeune génération. Dans ce contexte, nous vous parlons régulièrement du fait qu’il existe en réalité deux catégories principales de jeunes, à savoir la Génération Y et la Génération Z, très différentes entre elles et pleines de différences au sein même de ces catégories également. Au sujet de la Génération Z, nous vous parlions récemment du fait qu’il s’agit d’une génération qui remet tout en question. Aujourd’hui, l’étude « Future Consumer Report » d’AT Kearney, même si elle porte sur les jeunes américains et canadiens, nous en apprend justement beaucoup sur les ressentis des membres de la Génération Z. Ainsi, par exemple, comme l’explique le site le-furet-du-retail qui relaie l’étude, on découvre que les Z « manifestent de plus en plus d’inquiétudes et de stress vis-à-vis des médias sociaux et du digital sur leur vie ». En cela, on remarque que 22% des Z se disent stressés ou dépassés par les réseaux sociaux, contre 18% des Millennials et 13% des membres de la Génération X. Ils sont par ailleurs 28% à vouloir réduire le temps passé sur les réseaux sociaux, contre 25% pour les Millennials. En cela, on remarque bien que les moins de 25 ans remettent en question le rôle de Facebook, Instagram, Snapchat et compagnie dans leur vie !

En ce qui concerne leur consommation, force est de constater que les jeunes veulent un monde meilleur. « Ils valorisent certes les produits simples et durables, mais ils sont peu disposés à payer des […]

Source : Céline Pastezeur – airofmelty.fr

Lire l’article

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.