Pourquoi faut-il valoriser l’autonomie au travail ?

Quels sont les enjeux en lien avec l’autonomie des salariés? Pourquoi est-elle un facteur clé de la qualité de vie au travail?

Certaines entreprises françaises peinent à valoriser l’autonomie au travail alors que les start-up ouvrent la voie. L’enjeu est important car l’autonomie, facteur essentiel de la qualité de vie au travail (QVT), est un atout déterminant pour accroître la performance économique et sociale. Quatre points pour comprendre l’autonomie.

L’autonomie en berne

En Europe, la France ne se distingue pas par la capacité de ses entreprises à favoriser l’autonomie de leurs salariés. Selon Eurofound [1], la proportion des salariés qui déclarent pouvoir influencer des décisions importantes pour leur travail est de 31 % contre 40 % pour la moyenne des pays de l’Union européenne. Leur autonomie serait même en recul [2]. De plus en plus de salariés (19,3 % en 2013 contre 14,2 % en 1998) doivent suivre des consignes strictes dans un contexte d’intensification des tâches et de densification des temps. Et 55 % d’entre eux ont le sentiment d’être ou de pouvoir être contrôlés à tout moment [3].  « Ces quinze dernières années ont vu naître des processus très encadrants, liés à la gestion des risques, observe Jean-Marc Dubau, chargé de mission chez Transdev [4], cela a été vécu par les salariés comme la privation d’une certaine liberté. » […]

 

Lire l’article

Source : lecomptoirmm.com

 
Insafe BEN BELGHIT
Co-Fondatrice et Directrice de Mission de Fexter2
Insafe BEN BELGHIT on EmailInsafe BEN BELGHIT on FacebookInsafe BEN BELGHIT on GoogleInsafe BEN BELGHIT on LinkedinInsafe BEN BELGHIT on TwitterInsafe BEN BELGHIT on Wordpress

Laisser un commentaire

Voir les boutons de partage
Cacher les boutons de partage
%d blogueurs aiment cette page :