Pourquoi surnomme-t-on New York “la grosse pomme” ?

New York attire chaque année des millions de visiteurs, et renferme une animation et une diversité qui a contribué a faire d’elle la ville qui ne dort jamais. Et des surnoms, cette mégalopole en a beaucoup. Notons par exemple Gotham, et un autre qui ne manque pas d’interpeller : la grosse pomme. D’où peut donc bien venir un tel sobriquet ? C’est ce que nous allons voir tout de suite !

New York et les pommes : faut-il chercher un lien ? 

Fait surprenant, avant d’avoir le nom que nous lui connaissons aujourd’hui, New York a aussi eu pour dénomination Nouvelle-Orange avant 1973 ! Ici, rien à voir avec le fruit. Il s’agissait à l’époque de rendre hommage à Guillaume III d’Orange-Nassau, un Hollandais devenu roi d’Angleterre, d’Écosse et d’Irlande. On s’en doute bien : ce surnom n’a absolument rien à voir avec la culture des pommes… C’est d’ailleurs pour cela qu’il est si particulier.

Il existe beaucoup de versions divergentes pour expliquer l’origine du sobriquet “la grosse pomme”. Certains pensent qu’il évoque la Grande Dépression, période pendant laquelle les plus pauvres vendaient des pommes dans les rues new-yorkaises. D’autres évoquent la tenancière d’une maison close qui surnommait ses employées “mes grosses pommes”. Mais l’hypothèse la plus officielle nous amène dans les locaux du journal The Morning Telegraph, plus précisément à la rubrique des sports.

New York Trafalgar square

La création de l’identité new-yorkaise

Dans les années 1920, un certain John J. Fitz Gerald avait en effet pour habitude de commencer ses rubriques hippiques en évoquant la “grosse pomme”. Mais une nouvelle fois, quel lien entre cette […]

Lire l’article

Source :

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.