Alors que six nouveaux critères de qualité de la formation entrent en vigueur au 1 er janvier, afin de mieux sélectionner les prestataires, des entreprises comme Arval font déjà du gestionnaire de carrière un vecteur de performance.

Source : Julie Le Bolzer – business.lesechos.fr
Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.