L’évolution des outils de travail collaboratif et des organisations de travail rend possible de travailler et de vivre à peu près où l’on veut . Une occasion pour des milliers de gens de mettre leur projet en œuvre : quitter Paris pour vivre à la campagne.

Paradoxe français

Alors qu’ils sont une très grande majorité à vivre en ville (presque 60% d’entre eux vivent dans des communes de plus de 20 000 habitants), 65% des Français préféreraient vivre à la campagne selon un sondage BVA/20 Minutes de 2011.

Ils seraient même 81% pour lesquels vivre à la campagne représenterait la vie idéale, qu’ils y travaillent ou non selon un sondage IFOP d’octobre 2018 (PDF à télécharger, 1,7 Mo). Et 60% des Français déclarent également dans cette étude que s’ils devaient créer une entreprise, ils souhaiteraient le faire en milieu rural.

Nouveau paradoxe français, nos concitoyens vivent majoritairement en ville mais souhaiteraient en grande majorité vivre à la campagne. Pas étonnant que Paris perde des habitants.

Pourquoi part-on à la campagne ?

Les raisons de quitter la ville sont nombreuses : recherche d’une meilleure qualité de vie, pollution en ville ou coût du foncier urbain. Souvent, le déclencheur de cette migration est l’arrivée d’un enfant pour lequel on aspire à une vie plus saine.

« La campagne, parce qu’elle parait immuable et moins stressante, parait aussi plus apaisante et plus rassurante que la ville, elle-même plus anxiogène. Or, en pleine crise, les Français aspirent d’abord à […]

Source : Xavier de Mazenod – zevillage.net

Lire l’article

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.