Salarié intégralement en télétravail : bonne ou mauvaise idée ?

Ne plus aller au bureau, ne plus prendre les transports, ne plus voir ses collègues, ni son manager… Vous en rêvez peut-être ? Certaines entreprises proposent à leurs salariés de travailler en « remote », c’est-à-dire en télétravail à 100 %. Bonne ou mauvaise idée ? Cadremploi vous aide à vous faire un avis à travers l’exemple de Fizzer et de l’avis d’une coach.

Alors que seulement 29 %* des travailleurs français déclarent télétravailler, certaines entreprises, principalement des start-up et des PME, proposent à leurs salariés de ne plus venir au boulot du tout et de travailler uniquement à distance. C’est le cas de Fizzer (en anglais, ça veut dire « pétiller »), une société qui édite des photos en carte postale. Basée à Cabourg (la ville des deux co-fondateurs qui sont aussi copains d’enfance), tous les salariés télétravaillent à 100%. Quels sont les avantages et les inconvénients de cette formule ? Nous avons posé la question à l’un des boss et à une coach pour comparer leurs avis. Et vous aider à vous faire le vôtre.

Pouvoir travailler de n’importe où

Chez Fizzer, il n’y a pas de machine à café. Avec des salariés en France, au Québec, à la Réunion, et à Bali, il y a jusqu’à 13 heures de décalage entre ceux basés à l’Est et ceux à l’Ouest. « Nous sommes sur 4 time zones différentes », explique Vincent Porquet, Chief Operating Officer et co-fondateur de Fizzer. On travaille en remote et en asynchrone. Chacun doit continuer de travailler où qu’il soit et laisser une trace pour celui qui reprend le flambeau. » Aux quatre coins du monde, les collaborateurs travaillent à leur domicile ou en coworking et communiquent facilement avec un ordinateur prêté par la société et des applications comme Slack, WhatsApp ou Skype.

Que veut dire « travailler en remote » ?

Le remote est une forme de télétravail salarié à 100 %. Les télétravailleurs coopèrent entre eux grâce aux outils du […]

Lire l’article

Source : Céline Husétowski – cadremploi.fr

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.