Salarié ou indépendant : une question de métiers ?

Contrats courts et non-salariat ne sont pas des tendances en voie de généralisation. Certains métiers offrent la « permanence » quand d’autres sont devenus synonymes « d’intermittence » ou de « sous-traitance individuelle ». Statuts d’emploi et métiers sont liés.

À chacun son métier et donc son statut d’emploi. Telle pourrait être la conclusion de cette note d’analyse de Cécile Jolly et Jean Flamand. Depuis trente ans, le non-salariat et les usages du contrat à durée limitée (CDD et intérim) s’étendent… à certains métiers plus qu’à d’autres, observent les auteurs. Une variabilité qui dessine une nouvelle cartographie des métiers où « permanents » et « indépendants traditionnels » côtoient « intermittents », « free lances » et « néo-artisans ».

Free lances et néo-artisans

Il était agriculteur ou patron de restaurant il y a trente ans. Aujourd’hui, il est graphiste, formateur ou électricien. Le visage de l’indépendant a changé.

Recul des petits commerces, déclin du nombre des agriculteurs et des médecins libéraux… en trente ans, la part des « indépendants traditionnels », dont beaucoup ont été absorbés par le salariat, a régressé pour s’établir à 13 % de l’emploi total. Une tendance contrebalancée, depuis dix ans, par une augmentation des « free lances et aux néo-artisans » – catégorie de métiers pour lesquels l’indépendance statutaire est supérieure à la moyenne (27 % contre 11 %) et surtout en forte progression (+ 4 % par an entre 2005 et 2014 contre + 0,7 % pour l’ensemble des non-salariés). Poussé – bien avant l’émergence des Uber et Deliveroo – par la montée des services et l’externalisation, le mouvement s’amplifie avec la création du statut de microentrepreneur en 2009. Artisans de la construction, professions paramédicales, personnels d’études et de recherche, professionnels de la communication et de l’information… ils représentent aujourd’hui 12 % de l’emploi total, estiment Cécile Jolly et Jean Flamand. Parmi eux, ceux qui sont indépendants, travaillent six fois sur dix en solo, pour certains « dans une forme de fausse sous-traitance à la lisière de la subordination du salariat ». […]

Lire l’article

Télécharger la note d’analyse : Salarié ou indépendant : une question de métiers ?

Source : France Stratégie – strategie.gouv.fr

 
Insafe BEN BELGHIT
Co-Fondatrice et Directrice de Mission de Fexter2
Insafe BEN BELGHIT on EmailInsafe BEN BELGHIT on FacebookInsafe BEN BELGHIT on GoogleInsafe BEN BELGHIT on LinkedinInsafe BEN BELGHIT on TwitterInsafe BEN BELGHIT on Wordpress

Laisser un commentaire

Voir les boutons de partage
Cacher les boutons de partage
%d blogueurs aiment cette page :