Sept insultes désuètes pour se crêper le chignon avec chic et élégance

Aux oubliettes les insultes vulgaires !

Le dictionnaire français regorge de quolibets fleuris. Ne nous laissons plus aller à cette odieuse facilité qui nous fait répéter les mêmes jurons. Le Figaro vous propose de redécouvrir le lexique peu châtié de nos ancêtres. Florilège non exhaustif.

Indignez-vous, oui, mais indignez-vous bien! Prenez de la hauteur. Oubliez les insultes faciles. La rédaction vous propose d’enrichir votre vocabulaire en la matière.

Quand vous venez de rater le dernier bus, que vous venez de vous coincer l’orteil dans l’angle de la porte ou que votre collègue se prend à mâcher, bouche ouverte (sinon ce n’est pas amusant), son chewing-gum à la menthe, tâchez de sortir un joli «alvéopyge» ou «diantre» plutôt qu’un sempiternel «p*tain». Le sens n’en sera pas moins beau, certes, mais il en sera plus pétillant.

Lire l’article

Source : Alice Develey Lefigaro.fr

 
Insafe BEN BELGHIT
Co-Fondatrice et Directrice de Mission de Fexter2
Insafe BEN BELGHIT on EmailInsafe BEN BELGHIT on FacebookInsafe BEN BELGHIT on GoogleInsafe BEN BELGHIT on LinkedinInsafe BEN BELGHIT on TwitterInsafe BEN BELGHIT on Wordpress

Laisser un commentaire

Voir les boutons de partage
Cacher les boutons de partage
%d blogueurs aiment cette page :