Storytelling digital, le début d’une grande histoire

Raconter une histoire, quand on est une entreprise, n’est pas si simple. Voici comment réussir votre storytelling en mode digital.

Le digital génère un retour en force du langage et l’éclosion du storytelling. Car si les anciennes méthodes de marketing agressives ont connu leurs heures de gloire, elles ont fini par lasser les consommateurs. Aujourd’hui, ces derniers sont plus enclins à entrer en conversation avec pédagogie et émotion dans l’univers des marques et des entreprises. Grâce à une mise en récit qui doit les captiver et des messages qui doivent être plus authentiques. Les marques se sont rendues à l’évidence : le storytelling fait vendre et fidélise.

Storytelling plutôt que historytelling

Nombreuses sont les marques qui se limitent à faire de l’historytelling, méthode consistant à mettre en récit leurs origines, tandis qu’un storytelling réussi autorise à aller beaucoup plus loin, à diffuser l’offre et les valeurs de l’entreprise sur l’ensemble de son écosystème digital. Après avoir étudié une cinquantaine de marques, il apparaît que peu d’entre elles parviennent à une construction parfaitement harmonieuse de cette narration. Décorer une maison et la peindre, ce n’est pas en faire le plan, ni lui donner une structure. Il y a l’illusion d’un décor. On sait générer une impression mais peu construire les fondations d’un projet d’ampleur.

Des thèmes récurrents viennent créer cette première impression et colorer les récits des marques. D’analogies en métaphores, ils créent une ambiance et un ton. Nature, voyage, sport, jeu… sont autant de refrains qui rythment l’univers des marques. Il y a trois thèmes à distinguer : les lieux, les savoir-faire et les matières.

De nombreuses marques exploitent le thème du lieu, qui offre un ancrage géographique évocateur. Ainsi, les marques de cosmétiques Melvita, L’Occitane et Shiseido revendiquent fièrement leurs racines ardéchoises, provençales ou japonaises. Burberry joue la carte du chic britannique, Hermès ou Prada, celles de […]

Lire l’article

Source : Jeanne Bordeau – hbrfrance.fr

 
Kenerine
Digital RH
Kenerine on EmailKenerine on FacebookKenerine on GoogleKenerine on Twitter

Laisser un commentaire

Voir les boutons de partage
Cacher les boutons de partage
%d blogueurs aiment cette page :